Chargement Évènements

« Ukraine Fire »

Cabaret punk
Tout public
Durée : 1h30
Assis (330 places)

Ukraine Fire reprend les codes chers aux Dakh Daughters, des chansons faites de textes poétiques, aussi folkloriques, accompagnés de projections vidéo tantôt fantasmagoriques ou très réalistes, une orchestration live détonante, un assemblage qui sonne toujours comme un cocktail artisanal qu’on lance au mur de la résignation.

Le spectacle est un acte de résistance, un grand poème musical qui témoigne de l’invasion, du crime et de la catastrophe humanitaire causés par l’armée russe et ses dirigeants.
Le groupe se permet tout : l’hommage aux lignes harmoniques slaves, des compositions théâtrales rock, minimalistes ou explosives.

« UKRAINE FIRE » est un concert de femmes aux voix puissantes, humaines, sensibles pour donner à voir, venir panser, pourquoi pas penser, le monde d’aujourd’hui.

Distribution
Direction artistique : Vlad Troitskyi
Dakh Daughters : Nataliia Halanevych, Ruslana Nataliia Zozul
Avec la participation de Tetyana Troistka, comédienne
 Lumières, mapping vidéo : Mariia Volkova
Son : Mickael Kandelman et Bruno Ralle
Graphisme : Iryna Korchyuk et Andriy Yermolenko
 Videos : Hromadske.TV
Production : Dakg Theatre, DdD
Diffusion en collaboration avec Blue Line Productions

Crédit photo : Oleksandr Glyadyelov

« Les Ukrainiennes présentent une rafale de chants sous influences multiples dans un spectacle féroce et frénétique. Les DAKH DAUGHTERS déploient une énergie ardente et féroce, délivrant leurs effets avec un bonheur évident. Ce qui émane de ce cabaret noir, c’est une rage de l’expression affranchie de toute censure et de tous tabous. Une rage qui est aussi une joie. »
LIBÉRATION

« Rien de plus dangereux et subversif qu’un clown en colère. Les filles du DAKH l’ont bien compris. Derrière la fantaisie du maquillage de clown et l’ambiance cabaret, on découvre très vite une démarche artistique très construite… Le dialogue entre les images, le spectacle et le public libère une folle et surprenante énergie faîte d’espoir, de folie et de poésie. »
RUE89